par Claudine Luu

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un livre au titre un peu pompeux et aguicheur (et je n’aime pas ça …) : 250 remèdes naturels à faire soi-même.

Le titre manque un peu de poésie à mon goût et je préfère un « Nos grands-mères savaient » à un « Les 250 remèdes qui vous sauverons la vie » (ce n’est pas le titre, j’en conviens) mais cela n’enlève rien à la qualité de l’ouvrage que nous allons découvrir tout de suite !

L’auteur

Le livre est écrit par Claudine Luu et préfacé par Jean-Marie Pelt. Il est paru aux éditions Terre vivante (apparemment sur du papier issu de forêts exploitées en gestion durable – mais qu’est-ce que cela veut réellement dire ?) qui éditent depuis plusieurs dizaines d’années des ouvrages sur l’environnement et la nature. C’est une bonne source de livres en général.

Claudine Luu est docteur en pharmacie et en sciences naturelles. Elle enseigne, donne des conférences sur le domaine de la phytothérapie et écrit pour plusieurs revues – dont Plantes & Santé dont je vous ai parlé récemment. Elle est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur la thématique des plantes médicinales :

  • Les huiles de fleurs solarisées
  • Les principes actifs chez les plantes
  • La circulation veineuse
  • Gemmothérapie et Elixirs de cristaux

Jean-Marie Pelt, dont je vous ai parlé dans une précédente publication, était un pharmacien, biologiste, botaniste et écologue, professeur de biologie végétale et de pharmacognosie à l’université de Metz. C’était un homme plein de poésie et de beauté si l’on s’en fie à ses textes et, bien que je ne l’ai pas connu, j’aime à croire qu’il vivait comme il écrivait. Il est décédé en décembre 2015 et ce livre signe sa dernière contribution au monde des mots.

Comme à l’accoutumée, je laisse parler l’auteur de son ouvrage afin d’évoquer ce qu’il a souhaité y mettre. Ici, je laisse la place à Jean-Marie Pelt qui, dans sa préface, nous annonce la couleur de l’ouvrage.

Le livre

Je me suis promené avec ravissement dans ce livre riche des parfums d’autrefois que beaucoup d’entre nous ont oubliés, emportés par le flux grossissant des technologies de toute sorte. Mais la nature est là, à portée de main. Ce livre est marqué de l’empreinte féminine de son auteure, faite de sensibilité et d’affection pour les plantes, pour ceux qui s’en servent et pour ceux à qui on peut les offrir après les avoir utilement transformées sous diverses formes. La « sorcière », comme on l’appelait jadis, celle qui utilisait les plantes médicinales à bon ou à mauvais escient, est devenue, à travers le regard de Mme Luu, une « sorcière bien aimée » qui réenchante le monde.

250 remèdes naturels à faire soi-même, préface de J-M Pelt

Le livre se veut donc être un guide, non exhaustif, mais assez complet sur les plantes médicinales sauvages et les préparations que l’on peut en faire.

Il se présente de la manière suivante :

  • Introduction à la phytothérapie ;
  • Préparations à base de plantes :
    • Récolte des simples ;
    • Séchage ;
    • Remèdes (tisanes, teintures mères, homéopathie, macérats huileux, fleurs de Bach, gemmothérapie etc.).
  • 51 fiches de plantes comprenant : photos, propriétés majeures, description botanique, anecdotes et histoires, principes actifs et préparations.

Le livre se termine par des index, des glossaires des termes employés ainsi que de précieux calendriers de récolte (à adapter au lieu où on se trouve) et un carnet d’adresse assez intéressant pour fournir une liste de lieux où se fournir en matériel de qualité.

Ce que j’apprécie dans ce livre c’est qu’il n’a pas de tabou. Les écoles d’herboristerie, les laboratoires fabricants des produits phytothérapeutiques, les formateurs etc. sont parfois un tantinet conservateurs de leurs recettes et là, Claudine Luu nous les offre gracieusement au fil des pages. Le tout est enjolivé de précieux conseils qui sauront faciliter votre compréhension des plantes, de leur manière d’agir et de la façon dont les remèdes doivent être préparés.

C’est un livre qui se veut simple et pratique, utilisable pour et par tous, un vrai petit aide de camp pour celui qui veut participer à la prévention de sa santé.

Il n’est pas meilleur qu’un autre mais ce qu’il fait, il le fait très bien et il me sert de base pour beaucoup de tests (préparations, mélanges etc.). A vous de voir s’il peut vous convenir !

Côté tarif, il était vendu à 24,90€ sur Terre vivante. Je vous invite à le consulter comme toujours avant achat afin de voir si cela pourrait vous plaire. Par la suite, passez par un libraire local ou directement via http://www.terrevivante.org.

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici !

Bonne lecture à tous et à bientôt !