par Stéphane Boistard

Aujourd’hui nous allons parler bourgeons et, bien plus que de paroles, nous ressentirons l’âme, l’essence même de la vie qui coule à travers ces belles gemmes végétales.

Pour accompagner ce travail, Stéphane Boistard, un amoureux des plantes et, plus encore, de la vie dans sa globalité (spirituelle, physique, émotionnelle …).

L’auteur

Stéphane est thérapeute, cueilleur et écrivain spécialisé en gemmothérapie. Il anime un blog sur lequel il propose des idées, des pistes à explorer, tant par la médecine des bourgeons que par celle des mots.

Il est en effet très attaché au domaine du sensible et il n’hésite pas à partager ses trouvailles, ses inspirations à autrui dans de courts posts. Et quand il n’est pas sur son blog, c’est en forêt qu’il est, tantôt pour cueillir, tantôt pour inviter à se laisser apprendre de la nature.

Il propose des formations tout au long de l’année et pour cela, je vous invite à vous rendre sur son site.

Le livre

Ce livre est une base, un socle stable et solide d’informations et d’exemples. Il est là pour nous servir de guide dans notre pratique de la gemmothérapie … et bien plus encore.

Voyons simplement comment il s’articule :

Partie 1 : Introduction

On passe ici en revue les détails de la gemmothérapie :

  • Qu’est-ce que c’est ?
  • Comment l’employer ?
  • A quoi ça sert ?
  • Comment ça marche ?

Nul besoin de rentrer plus dans les détails, c’est assez commun à chaque ouvrage se voulant traiter d’un sujet spécifique.

Partie 2 : Généralités sur la gemmothérapie

Ici on s’attaque au vif du sujet :

  • Revue historique de la gemmothérapie (personnages importants) ;
  • Association avec d’autres thérapies naturelles ;
  • Faire ses propres macérats ;
  • Posologie, contre-indications etc.

C’est ici que nous viendrons piocher les informations nécessaires, soit à la fabrication puis à l’utilisation des remèdes, soit simplement à l’utilisation des remèdes. Tout y est pour être autonome. Cela ne vaut en rien une expérience mais c’est suffisamment détaillé pour y aller en confiance.

Partie 3 : Monographies

39 arbres et arbustes sont présentés ici, chacun décrits de la façon suivante :

  • Nom (commun, latin) ;
  • Parties utilisées ;
  • Habitat ;
  • Utilisations ;
  • Actions ;
  • Posologie ;
  • Contre-indications.

La présentation est synthétique le travail typographique permet de se repérer aisément. Pas besoin de plus d’informations pour commencer (nul besoin de centaines de pages de recherches scientifiques imbuvables qui vous dégoûteraient à tout jamais de cette discipline qui, plus que scientifique, se révèle sensible voir sensuelle).

Je vais m’arrêter là car tout est dit, ou du moins, tout ce dont vous avez besoin de savoir. Ce livre transmet un message bien plus que des mots : c’est là un don, de soi à la nature. Cela je ne puis vous le décrire, il vous faudra lire puis, expérimenter.

Et avant de vous quitter, je laisserai les derniers mots à Stéphane qui nous parle ici du noble art de la cueillette :

« La cueillette est un art hérité des temps nomades. Il est sûrement bénéfique, voire thérapeutique, dans un monde sédentaire de se rappeler que notre maison dépasse les murs de notre habitat ou la clôture du jardin. La cueillette n’est pas une proposition de retour au nomadisme mais une voie pour retrouver notre « cœur nomade ». C’est ce « cœur nomade » qui nous incite à prendre soin de la planète, car c’est elle notre habitat. »

Stéphane boistard – Gemmothérapie, les bourgeons au service de la santé

Côté tarif, on le trouve à 22€ aux éditions Terran mais vous pouvez en trouver d’occasion à moins cher.

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici !

Bonne lecture à tous et à bientôt !