par Jean Palaiseul

Nous commençons ici avec un vieil ouvrage (le premier que j’ai feuilleté de mémoire) : Nos grands mères savaient de Jean Palaiseul.

Page de couverture

Bon … vous le voyez, il est jaune, un peu terne, les pages sont quelque peu racornies mais c’est ainsi ! Il a vécu dans la famille et je l’ai “récupéré” à ma maman il y a de cela plusieurs années déjà.

Tables des matières


Jean Palaiseul était journaliste puis rédacteur en chef sur Paris. Après une longue vie dans la capitale, il choisit de s’installer en Auvergne avec sa femme et son chien. C’est là, au milieu des anciens et de la nature, qu’il composa les différentes notes qui aboutirent à cet ouvrage.

Alors certes, c’est folklorique, certes c’est peu scientifique mais qui a dit que la science était l’arme de la vérité ?

Dans ce livre, vous trouverez tout d’abord – au début et à la fin de l’ouvrage – des conseils (ou plutôt des rappels de bon sens pour le corps que savaient et appliquaient les anciens …) : l’utilité du jeune, “comment” bien dormir et se nourrir … 

Respirer selon Jean Palaiseul


Et, au centre, une “monographie” folklorique des us et coutumes des plantes selon ce qui se dit dans les livres anciens, les campagnes …
Bref, loin de toute étude scientifique prouvant par A+B l’utilité certaine d’une plante dans un cas de figure. Mais en a-t-on besoin ? A-t-on besoin de prouver ce qu’appliquaient nos aïeux et qui, de surcroît, fonctionnait (bon, il y a eu pas mal de bourdes certes, mais chaque époque en a, certains de nos médicaments sont là pour en témoigner …) ?
Il est intéressant de le démontrer, à l’inverse, se priver de ce que nous offre la nature par arrogance scientifique, je pense que c’est agir avec déraison.

Présentation de la Joubarbe


Bien évidemment, je ne vous incite pas à faire n’importe quoi de votre santé, mais cet ouvrage vous donnera pleins d’astuces à mettre en pratique pour soulager quelques petits maux du quotidien.
Certains fonctionneront, d’autres non et petit à petit vous vous initierez à différentes pratiques qui vous servirons lors de votre cheminement sur cette voie naturelle.

Un exemple de recette qu’on peut y trouver (l’une des premières que j’ai mise en application, avec succès sur plusieurs personnes) :

Contre les insomnies, préparer un mélange de 2 cuillerées à café de vinaigre de cidre et 2 cuillerées à café de miel pour un verre d’eau ; prendre 2 cuillerées à café de ce mélange en se couchant ; recommencer toutes les heures jusqu’à ce qu’on trouve le sommeil, “mais il est rare qu’on ait besoin de le faire plus de deux ou trois fois”.


Cet exemple n’explique en rien la source de l’insomnie ni comment il agit, il s’agit d’un remède du peuple qui peut fonctionner pour certains. Si vous voulez aller plus loin il faudra vous résoudre à comprendre pourquoi vous souffrez d’insomnie afin de traiter au mieux ce trouble corporel, signe alors d’un désordre dans votre vie.

Bref ! Un bon livre, de chevet / toilette / étude (tout ce qu’on veut en fait, du moment qu’on le lit avec attention) à mettre dans de nombreuses mains.

Plus tard, nous aborderons, au travers d’autres ouvrages, d’autres façons d’employer les plantes et surtout des moyens de les employer sans risque.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici et à dans deux semaines pour la suite de cette aventure littéraire !

PS : L’édition que je vous montre en photo date de 1978, la dernière en date semble être de 2010. Vous le trouverez donc aisément sur le net MAIS, si vous en avez la possibilité, utilisez ce que la nature vous à fournis pour vous déplacer jusqu’à la plus proche librairie … Merci .