Frédéric Michenet, 23, cueilleur de plantes sauvages et animateur sur les chemins de la nature.

Qu’est-ce que tout cela veut dire ?

Et bien tout d’abord Frédéric Michenet, c’est comme cela qu’on m’a nommé. Ensuite, je ne vous apprends rien, 23 ans c’est mon âge, et il va sans dire qu’il va augmenter au fil du temps aussi mystérieusement que cela puisse paraître !

Je suis angevin et suis depuis tout petit attiré par la nature (en fait par beaucoup de choses mais cela se rapporte en général à la nature avec un grand N).

Avant les plantes c’était les animaux, une autre part du vivant … J’ai donc vogué dans les parcs animaliers et la fauconnerie, cherchant à employer ma compréhension et mon amour du vivant à protéger et sauvegarder l’autre. Ce fut mon chemin pendant quelques temps mais ma quête ne pouvait être accomplie dans cet univers-ci.

Un virage s’annonça alors et au fil du temps je me rapprochais du subtil voire de l’invisible.

Toujours accroché à la nature, l’énergétique m’appela et, avec lui, la connaissance des plantes qui soignent. J’ai donc étudié l’herboristerie, le magnétisme et bien d’autres pratiques au gré de mes détours jusqu’à ce jour.

En possession d’un diplôme de conseiller en herboristerie (École Européenne d’Herboristerie), de diverses connaissances sur l’énergétique (pratique du magnétisme, de la méditation et, désormais du druidisme*) et du Bafa (obtenu entre temps) j’ai saisi l’opportunité qui m’a été offerte : faire de tout ce chemin le début d’une nouvelle aventure.

Ainsi est né en avril 2018 Nature Ancestrale.

Nature parce que c’est ce qui me définit au-delà de toute chose et Ancestrale parce que j’aime à aller puiser mes mots aux vieilles pierres et aux anciennes fontaines.
Si vous n’êtes pas parti sur Youtube regarder quelque chose de bien plus intéressant que ses longues lignes, vous en savez un peu plus sur ce personnage. Le reste, eh bien … c’est à découvrir !

*L’école, si ce mot doit être employé, où je suis se nomme l’OBOD. N’hésitez pas à y faire un tour ou à m’alpaguer sur le sujet au détour d’un atelier.